Préventica International

Transport & logistic

Les rendez-vous internationaux de la Prévention des Risques

Report Préventica 2020

Actualités Salon

Cybersécurité : Les pays arabes sollicitent l’expertise marocaine

Cybersécurité : Les pays arabes sollicitent l’expertise marocaine

Le Maroc est un exemple dans le monde arabe et en Afrique dans le domaine de la lutte contre la cybercriminalité, comme en atteste, d’ailleurs, le souhait formulé par le secrétariat général du Conseil des ministres arabes de l’Intérieur de bénéficier de la grande expérience du Royaume en matière de lutte contre les infractions liées aux nouvelles technologies, a déclaré, mercredi à Tunis, le Directeur central de la Police Judiciaire, Mohamed Dkhissi.

S’exprimant lors des travaux du 43ème Congrès des Directeurs généraux de police et de sécurité arabes, ouvert mercredi dans la capitale tunisienne, Dkhissi a indiqué que la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), à travers sa participation régulière aux diverses réunions et conférences organisées par le secrétariat général du Conseil, réaffirme son engagement permanent au service de l’action arabe commune au niveau sécuritaire, son attachement constant aux valeurs de la coopération arabe multilatérale et sa quête incessante pour relancer toutes les stratégies et tous les accords conclus dans le cadre du Conseil.

La DGSN s’attelle à mettre en œuvre les différentes recommandations et décisions émises par le Conseil, afin de répondre aux aspirations du citoyen arabe dans les domaines de la sécurité et de constituer un front commun permettant la poursuite des criminels et des terroristes à travers les frontières arabes, a-t-il dit.

Il a de même souligné que le Maroc, représenté par la DGSN, est engagé à poursuivre sa coopération avec les Bureaux arabes spécialisés et à consolider sa participation effective aux activités de l’Union sportive arabe de police et avec l’Université Naïf arabe des sciences de sécurité, ainsi qu’à renforcer sa coopération bilatérale avec tous les pays arabes dans divers domaines de sécurité, afin d’éradiquer toutes les formes de criminalité transnationale.

Evoquant le Plan d’action de la DGSN dans le domaine de la lutte contre la cybercriminalité, Dkhissi a mis en garde contre le danger du monde numérique ou de ce qui est communément appelé la cybercriminalité qui, a-t-il expliqué, affecte principalement les systèmes de traitement des données et la vie privée des individus via Internet (chantage, diffamation, harcèlement et menace), outre les délits financiers sur Internet et le cyber-terrorisme.

 

Source : INFOMEDIAIRE – 12/12/2019